Mon bypass, une histoire sans faim

16 février 2014

Le point après 1 an et 4 mois de bypass

Une revenante est de retour! J'ai reçu quelques messages me demandant des nouvelles, me voici donc pour en donner.

Il n'y a plus de raisons, me concernant, pour alimenter ce blog de manière régulière. Ma vie est tellement normale que je ne vois vraiment pas ce que je pourrais vous dire au sujet du bypass de manière régulière :D

Mais comme j'aime les choses bien faites, il est temps de répondre à vos questions et d'informer ceux qui seraient de passage par ici en leur disant que si je ne poste plus, c'est simplement parce que je n'ai plus rien à dire, pour le moment, au sujet du bypass. C'est devenu totalement banal, et tant mieux n'est-ce pas :o)

Je réalise quand même que je n'ai même pas fait de post pour mon premier bypass-anniversaire, rooooh, je suis vraiment nulle en écriture de blog! 

Bref, voici où j'en suis: après un an de bypass, j'avais perdu 40 kilos tout ronds (arrivée à 86,4). J'ai continué sur ma lancée des paliers: je perds vraiment très doucement. Je m'y suis faite.
Lorsque j'ai vu mon chirurgien, pour ce 1er anniversaire, on a pu discuter du fait de cette perte assez lente et il m'a dit en effet, que la plupart des gens perdaient tout leur surpoids en un an. D'autres le font en un an et demi. Je fais peut-être partie de cette catégorie de patients. Moi qui étais tellement contente d'en avoir déjà perdu 40, j'ai été un peu perturbée par cette rencontre mais depuis, j'ai également revu la médecin nutritionniste et mon endocrinologue qui, eux, sont super contents. 
Mon chirurgien a un autre regard et pour lui, si j'arrivais à 65 kilos, ce serait le bonheur (wohoho). Là, je ne suis pas du tout d'accord: je ne me vois pas du tout du tout à ce poids-là. 

A ce jour, je suis arrivée à 82,4: 44 kilos! Cela continue à descendre. Et je suis sous la barre des 83 kilos, le plus bas poids atteint avec WW. Tout un symbole pour moi.

Concernant mon alimentation, j'ai quand même du faire un recadrage. Les portions que je mange ont augmenté et je pense que je suis à un tournant dans l'histoire de mon bypass: la fin de la lune de miel comme j'ai souvent pu le lire sur des blogs ou des forums consacrés à la chirurgie bariatrique. 
Comme me l'a rappelé mon médecin nutritionniste et je le sais depuis le départ, le bypass n'est PAS la solution pour manger tout ce qu'on veut n'importe comment durant le reste de sa vie. C'est une impulsion pour redémarrer, une sorte de reset... mais tout reste à faire: apprendre à manger en écoutant et respectant son corps. Prendre soin de lui, de soi. 
Et récemment, j'ai pu observer que de vilaines habitudes reprenaient le dessus, j'ai un peu noté ce que je mangeais et en faisant le bilan, j'ai pu me rendre compte que je ne lui faisais pas que du bien à mon petit corps. 

J'ai donc refait le plein de fruits, légumes, recherché mes petites recettes plus équilibrées et très rapidement, je me suis sentie mieux et moins fatiguée. 

Je suis toujours inscrite à une salle de sport et je vais nager également.

Le point le moins agréable qu'on peut relever, c'est ma peau: elle fait peine à voir (au niveau du ventre et des cuisses, ainsi que la poitrine... c'est là que j'ai réalisé que j'étais faite comme ma maman et ma soeur en-dessous de ma carapace de kilos: menue du buste huhu). Je prévois très clairement de passer par la case abdominoplastie l'an prochain. Mon chirurgien me suggérait d'y passer ce printemps mais je refuse de le faire avant d'avoir perdu tout ce que je devais perdre et surtout tant que je suis encore obèse (pour ne plus l'être, je dois atteindre 76,6 kilos... il reste presque 6 kilos encore et psychologiquement, c'est important que j'y arrive même si je ne souhaite pas descendre plus bas).
L'abdominoplastie sera inévitable tant le tablier de peau se marque et avec mes soucis de psoriasis, je ne peux pas rester comme ça.
C'est la seule chirurgie réparatrice qui est totalement prise en charge par la mutuelle en Belgique après une intervention de ce type. Comme je ne suis pas intéressée de "refaire" la poitrine et les cuisses ou encore les bras, ça tombe bien. 

Pour terminer ce bilan, j'ai eu envie reprendre les 10 envies que j'avais AVANT l'opération et de voir si j'y étais arrivée: 

1/ Le plus important pour moi: quitter la souffrance, les douleurs quotidiennes: le plus important et le plus marquant et qui fait que pour moi, l'objectif est déjà atteint même si pour les médecins, je suis encore obèse. Je n'ai plus mal. Une renaissance!

2/ Arriver à suivre mes enfants et leur énergie débordante: là aussi, objectif atteint. Quelle joie de faire des activités un peu plus sportives, faire du vélo avec eux, ne pas craindre de chausser des baskets, une tenue sport et bouger en famille. C'est prévu chaque WE et j'ai hâte d'y être cet aprèm pour aller rouler un peu en vélo, la pluie et le vent s'étant calmés. 

3/ Retrouver mon style de fringues (et surtout ma boutique que j'aime d'amour). Et puis, je rêve de porter des bottes: C'est bon, j'ai mes bottes :o) Je peux enfin reporter mes fringues adorées et des amies me donnent des vêtements qui me semblent toujours trop petits, quelle surprise de voir qu'ils me vont. C'est du détail mais pas tant que ça, ça fait vraiment du bien au moral.

4/Ne plus être obsédée par la nourriture et la balance: la balance ne m'obsède plus et je dois bien dire que j'ai trouvé un grand apaisement dans le fait de manger des petites quantités. Une assiette normalement remplie me suffit et je ne dois jamais me resservir. Mais comme je le disais plus haut, mes quantités peuvent augmenter si je n'y prends pas garde et il suffirait que je mange n'importe quoi 15 fois par jour, même en petites quantités et je pourrais reprendre du poids. Si vous réfléchissez au bypass, prenez vraiment garde à cet aspect des choses: une opération ne règle en rien ce qui se passe dans notre tête, un suivi psy et nutri est inévitable et indispensable! Le fait de m'être posée récemment pour observer ma façon de manger m'a fait beaucoup réfléchir et je suis contente de rectifier le tir pour ne jamais oublier jusqu'où mon alimentation m'a un jour menée. 

5/ Etre libérée d'une certaine addiction au sucre, aux boissons gazeuses et aux aliments riches en général: je ne souffre pas du dumping syndrome, gros ouf car je n'aurais pas supporté de perdre le plaisir de manger, de cuisiner (surtout que j'ai une passion pour la réalisation de pâtisseries assez techniques), de continuer notre vie sociale assez riche. Mais du coup, je dois faire attention car le plaisir du sucré et celui de la bonne chair sont restés bien que ça soit passé en mode normal et plus addictif. Mais comme je me méfie de tout cela et que je pense que la frontière entre les deux est ténue, je reste sur mes gardes. En revanche, je n'aime vraiment plus les boissons gazeuses (sauf le champagne huhu), c'est assez désagréable dans mon estomac. 

6/ Faire du sport et aimer ça: Incroyable, mais vrai! J'aime ça et cela me donne encore plus d'énergie. Si mon prof de gym de mes jeunes années me voyait :D Bon, je suis loin de mon rêve un peu fou de faire une course de 10km. Je ne suis décidément pas une runneuse. Mais il existe des groupes "je cours pour ma santé", je me demande si je n'essayerais pas d'intégrer un groupe pour démarrer tout doucement et peut-être découvrir un nouveau plaisir. 

7/ 
Passer inaperçue: Là, aussi, cela fait du bien. Bien que d'autres regards se posent désormais mais jusqu'à présent, cela n'a pas été source de malaise, ça fait juste plaisir :)

8/ Rester au sec: Je veux avoir froid: je l'ai voulu, je l'ai eu: j'ai froid TOUT LE TEMPS arf. Mais quelle joie de ne plus être en nage au moindre mouvement. 

9/ Retrouver une part de féminité: là, j'avoue, j'ai du relire ce que j'entendais par là à l'époque. Je ne me suis jamais sentie moche même à 127 kilos mais c'est clair que je me sens plus jolie désormais et que je préfère ce que je vois sur les photos. Et d'ailleurs, quand je vois les photos juste avant l'opération, je réalise que je n'ai jamais VU que j'étais comme ça... Ceci dit, "retrouver une part de féminité" n'était pas vraiment une bonne formulation, je ne me suis jamais sentie plus ou moins féminine... Je me sens plus jolie maintenant et même si j'ai tjs été coquette, je prends davantage soin de moi et de mon apparence et ça fait du bien. 

10/ Last but not least: la foule de détails embarrassants du quotidien de tout bon obèse qui se respecte. Je voudrais ne plus craindre les sorties en terrasse dans les restos et petits bars (et leur sièges trop petits, ou pire trop petits ET en plastique, bien trop fragiles), ne plus être coincée dans les fauteuils au cinéma, les lits trop étroits dans les hôtels ou les gîtes de vacances (1m40 de large, c'est pas humain). Je voudrais pouvoir croiser mes jambes, porter des ceintures larges, des jupes, des robes (sans être obligée de les superposer sur des pantalons larges). Je voudrais cesser de ruiner tous mes pantalons en 3 mois de temps (l'usure des cuisses). Je voudrais prendre des bains sans être coincée sur les bords. Je voudrais pouvoir prendre soin de mes pieds (vernis, soins divers) sans risquer de mourir étouffée. Je voudrais ne pas devoir emmener mon peignoir (taille XXXL) en thalasso avec mes copines. Une foule de détails, pas graves mais qui ne devraient pas me manquer! : voilà, j'ai laissé la foule de détails décrites pour que vous compreniez bien quel était mon quotidien. Et presqu'un an et demi après, je m'étonne toujours de ce que j'arrive à faire, des endroits où j'arrive à m'installer, je n'ai pas encore bien intégré mon image actuelle, il paraît que c'est ce qui prend le plus de temps.

 

Voilà, un bon bilan au final non? 

Je ne pense pas revenir vous parler de sitôt mais si vous avez des questions, n'hésitez pas. Et s'il y a des changements notoires ou des projets qui se concrétisent (comme l'abdominoplastie par exemple), je viendrai vous en parler pour que votre information soit complète. 

Au plaisir :o)

Posté par MissMahaut à 09:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


23 août 2013

10 mois post-op et consommation durable

event-rabad-manger-durable-1

Me voilà déjà en approche de mon premier anniversaire de by-pass, comme le temps passe vite. Voilà déjà 10 mois que je vis avec mon bébé estomac, que nous nous apprivoisons, que nous nous testons et que nous vivons en bonne harmonie, ma foi.

Pour cette pesée mensuelle, je peux déjà vous dire que la perte de poids n'est pas importante mais le chiffre que j'ai vu sur ma balance ce jour-là m'a donné un beau sourire: 89.9 kilos. 500 grammes de partis "seulement" mais voir le chiffre 8 m'a fait drôlement plaisir. Me voilà avec 36.5 kilos de moins en 10 mois. 

Mais le plus notable ce mois-ci, au niveau alimentation, est ailleurs. 

Le 30 juillet dernier, j'ai ouvert les yeux sur quelque chose que je savais déjà mais sans réaliser vraiment l'ampleur du problème. J'ai regardé un reportage "L'adieu au steak" et j'en suis restée scotchée sur ma chaise mon canapé. 
La consommation de viande telle qu'elle existe aujourd'hui est une réelle catastrophe et ce, à différents niveaux que cela soit d'un point de vue environnemental, éthique (conditions d'élevage et d'abattage des animaux), au niveau de notre santé ou encore concernant les populations pauvres du Sud. J'invite tout le monde à regarder cette émission que l'on peut revoir facilement sur youtube (http://www.youtube.com/watch?v=fmz_RkStQDQ), c'est une émission facile à regarder, bien ficelée, documentée et qui donne vraiment à réfléchir. On ne pourra plus dire "je ne savais pas". 
Suite à cela, j'ai pas mal discuté avec mes collègues et l'une d'entre elles m'a prêté le livre "No steak" d'Aymeric Caron (journaliste et depuis peu chroniqueur dans l'émission de Ruquier). Je ne connaissais pas ce monsieur mais j'ai dévoré son livre qui est arrivé à point nommé juste après ce reportage pour enrichir ma réflexion. C'est drôlement bien écrit, très bien documenté et ce que j'ai apprécié c'est que cela ouvre le débat sans juger qui que ce soit. Ce journaliste est lui-même végétarien depuis 20 ans mais il n'essaie pas que vous le deveniez à votre tour. Il explique simplement les raisons qui font qu'un jour, dans quelques années, dans quelques siècles, nous n'aurons plus le choix: nous ne pourrons plus consommer de viande. Intelligent et drôle, je le conseille vivement aussi. 

Nous en avons également pas mal discuté en famille, et même avec les enfants autour d'un petit apéro de vacances, très intéressant! Nous en sommes arrivés à l'idée que nous n'avions plus le choix, nous devions réagir à notre propre niveau même si nous n'allons pas sauver la planète à nous 4. Mais comme il n'y a pas d'océan sans goutte d'eau.... il faut réagir et même si je ne pense vraiment pas que nous deviendrons végétarien, nous avons décidé de diminuer drastiquement notre consommation de viande pour que celle-ci devienne l'exception plutôt que la règle et pour la cuisinière passionnée que je suis, c'est un plaisir de découvrir de nouvelles recettes veggies qui sont si riches en diversité, en saveurs, en textures et en aliments: n'imaginez pas que nous ne mangeons plus que quelques crudités et des légumes cuits vapeur...
Nous nous dirigeons plutôt vers une consommation durable: manger beaucoup moins de viande (il paraît qu'on devient des flexitariens?) certes mais aussi manger davantage local, des produits de saison, privilégiant le circuit court du producteur au consommateur (par exemple, avec des paniers de fruits et légumes de producteurs locaux). 

Et si tout ceci vous intéresse, vous pouvez déjà commencer par ne plus consommer de viande un jour par semaine (en Belgique, on parle du "jeudi veggie"): si tout le monde s'y met, ne fût-ce qu'un jour par semaine, les conséquences positives sur l'environnement (et votre santé) sont déjà remarquables. 
Pour davantage d'infos: http://www.jeudiveggie.be/comment_et_pourquoi ou http://un-jour-vegetarien.fr/

 

Posté par MissMahaut à 13:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 juillet 2013

9 mois post-op (et toutes mes excuses)

71574

Pas de message des 8 mois et plus aucune nouvelle alors qu'on est déjà 10 jours après mon 9e mois post-op? T'abuses, MissMahaut!

Vous m'en voyez désolée: fin d'année de folie et départ en vacances dès le 30 juin.... je n'ai pas eu une minute!

Je m'étais quand même pesée pour mes 8 mois et j'en étais à 94,4, soit une perte de 500grs sur le mois. Magnifiiiiiique. Je finissais par m'y faire à ce palier lorsque, subitement, la semaine précédant notre départ en vacances, j'ai perdu un bon kilo. 

Tiens? Serait-ce enfin la fin de ce fichu palier qui a réussi à me faire douter? 

Après 3 semaines de vacances (où rosé et liqueur de myrte ont coulé à flots...), je me demandais bien ce qu'il en serait. 

Et pour ce bilan des 9 mois, je suis ravie de vous annoncer que j'en suis à 90,4! Je m'attendais même à avoir repris un peu, quelle joie cette pesée :o)
Ma perte du mois s'élève donc à 4 kilos et une perte totale de 36 kilos

Je peux vous dire que c'est très rassurant de voir que la machine est capable de se remettre en route :o) Et, le top du top, c'est que durant ces vacances, j'ai supporté la chaleur corse et les balades sans aucun souci! Plus de suées intempestives et mes genoux ainsi que mes chevilles ont parfaitement supporté les promenades.... c'est bonheur.

Cerise: mes cheveux ont non seulement cessé de tomber mais ils repoussent! 

Bref, tout va au mieux :o)

Posté par MissMahaut à 17:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 mai 2013

7 mois post-op ou l'heure des doutes

doute

Vous finissez par vous habituer à mon retard non? Si je me mettais à poster à la bonne date, ça ne serait plus vraiment moi, si? :D

Trève de bavardage... il est temps de faire mon petit bilan mensuel. Je me suis quand même sagement pesée le 12/05 et j'en suis désormais à 94,9. Une perte totale de 31,5kilos (joie!) et ce mois-ci de....1,4 kilos (euh...) 

Alors bien sûr, là, je commence à me poser des questions: est-ce vraiment un palier? Quand je lis d'autres témoignages, les paliers durent parfois 2 ou 3 mois et les personnes ne perdent rien. Moi, je perds mais pas grand-chose et ça commence à faire long comme période de ralentissement de la perte de poids.

Première chose, je me dois de "rassurer" les personnes qui me lisent et qui n'ont pas subi de chirurgie de l'obésité: je suis TRES heureuse d'avoir perdu presque 32 kilos, c'était vraiment inespéré et c'est un soulagement de chaque jour. Une amie me disait récemment qu'au moins, ces kilos étaient déjà partis et qu'avant, je prenais plutôt 1 à 2 kilos par mois... Elle a raison, tout ça descend certes lentement mais ça descend et je suis tellement apaisée depuis 7 mois.

Mais quand même: une petite voix intérieure (celle qui me faisait manger à la moindre émotion) se fait désormais entendre: et si ça ne marchait pas sur toi? 

Vous savez, je suis toujours en obésité sévère (IMC de 37, certains se font encore opérer à ce stade). Alors, même si je me sens tellement mieux qu'il y a 7 mois, je ne peux pas rester comme ça. Je ne peux avoir pris cette décision qui pour certains est perçue comme facile mais que je considère comme courageuse (et toc!) pour garder un poids aussi élevé et qui met ma santé en jeu sur le long terme.
Donc, oui, je me pose quelques questions car je n'ai pas l'impression de suivre la route des autres personnes qui sont passées par la case bypass.

Ceci dit, j'ai revu Magic Chirurgien qui, lui, se veut tout à fait rassurant. Je suis sur les voies et ce ralentissement est normal. Alors, j'ai envie de le croire et de taire cette petite voix de la mésestime de soi (tenace, la vilaine.... pour être polie!).

Je VAIS y arriver, non mais!

Posté par MissMahaut à 11:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

14 avril 2013

6 mois post-op

bougies-d-anniversaire

Un petit message pour fêter ma demi année (ça fait tout drôle de dire ça!) de bypass. 

Tout d'abord, le plus marquant, mon poids bien sûr: j'en suis à 96,3....j'ai donc perdu 30 kilos (et 100 grammes pour être précise) comme je l'espérais pour mes 6 mois, yesss! Bon, je n'aurai perdu "que" 3 kilos tout ronds ce mois-ci, ça peut sembler lent comme rythme mais ça me convient bien. 

Mes proches disent que je fonds, ça me fait plaisir bien sûr. Mais surtout, ce qui me rend aussi heureuse c'est l'absence de douleurs! Je n'ai plus l'impression d'être une petite grand-mère dans mes mouvements. Je bouge à nouveau beaucoup plus facilement, je revis! Et rien que pour cela, mon objectif est atteint. 

Au niveau alimentation, tout passe toujours très bien. Je mange doucement et il m'arrive de plus en plus rarement d'avoir ces coups de barre après avoir mangé trop rapidement, c'est bon signe. Je mange de tout en dégustant et là aussi, un autre objectif est atteint (ou presque ;) ): ne plus vivre pour manger mais manger pour vivre (cfr mon article  http://monbypass2012.canalblog.com/archives/2012/09/14/25101598.html ). Tout n'est pas réglé je pense car j'ai parfois encore des réflexes "nourriture" mais c'est nettement moins souvent et le fait d'y penser, de mettre des mots dessus apaise les choses. Et puis, lorsque je mange une douceur ou quelque chose qui est censé être interdit ou à tout le moins peu équilibré, comme je ne peux en manger beaucoup, une simple dégustation est suffisante et je réalise à chaque fois que je peux être dans la mesure désormais, quel soulagement.
Je pense qu'il y a encore du boulot à ce niveau-là, c'est sans doute ce qui prendra le plus de temps voire même ce qui sera mon cheval de bataille à vie... comme d'autres avant moi, je le rappelle: la chirurgie est une béquille mais ne fait pas tout, il faut en être conscient avant, pendant.... et après :D

Une amie me disait que mon besoin de manger, cette frénésie que j'avais auparavant, serait probablement recentrée sur autre chose et je pense qu'elle n'avait pas tort: je suis et resterai une grande gourmande et cette gourmandise peut désormais s'épanouir pleinement (et sans conséquence pour moi huhu) dans la...pâtisserie. Comme je l'ai déjà expliqué, j'adore cuisiner. Et depuis que je retrouve mes forces et mon énergie suite à ce bypass, je passe des heures en cuisine à faire de la pâtisserie, j'adore! Heureusement que mes collègues et mes amis sont gourmands car désormais, je ne peux plus manger en quantités et mon mari et mes enfants ne peuvent pas suivre. Tout y passe: tartes, éclairs au chocolat, Paris-Brest et plus récemment des Mélo-cakes maison, quel boulot mais quelle joie ensuite de voir les gens se régaler. Ma gourmandise est là maintenant: avide de procurer du plaisir à mes proches. Je ronronne quand je les entends faire "mmmmmmmmm". Une seule crainte: qu'ils se mettent au régime hihi!

Niveau santé, j'ai eu un RDV avec ma nutritionniste (j'ai changé de médecin car je n'étais pas très contente du contact avec l'autre, simple question de feeling) et mes prises de sang sont excellentes. C'est que je prends bien toutes mes vitamines chaque jour! 
Côté cheveux, enfin une bonne nouvelle: je les ai coupés récemment et outre le fait que c'est nettement plus joli, la perte a diminué fortement, ouf! Ca commençait à m'inquiéter vraiment. Maintenant, il faut que ça repousse, allez au boulot :o)

Voilà donc les petites nouvelles... plutôt positives, n'est-ce pas!?

Posté par MissMahaut à 09:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


15 mars 2013

5 mois post-op

images (2)

Me voilà pour le petit rendez-vous mensuel (+3 jours.... toujours en retard je suis!)... 5 mois post-op! J'ai l'impression d'avoir écrit hier le message des 4 mois. 

Etant donné que j'ai pris le parti, sur ce blog, de ne parler que de mon by-pass, je pense qu'il n'y aura plus de pesée hebdomadaire. C'est qu'il n'y a pas d'évolution notoire de semaine en semaine et je ne vois pas ce que je pourrais vous raconter sur le bypass à ce stade-ci :o)

Je tacherai toutefois de ne pas laisser ce blog à l'abandon car lors de mon parcours pré-opératoire, la lecture de blogs comme le mien m'ont été très utiles et j'ai, à plusieurs reprises, été totalement frustrée, voire inquiète, car plus aucun post n'était posté et je me demandais si tout allait bien pour la personne opérée. 

Soit, revenons à mes moutons :o)

Le 12 matin, roulement de trompette, j'en étais à 99.3 kilos! Youhouuuu les deux chiffres :o)
Mais je n'ai perdu que 2,7 kilos sur tout le mois. Un vrai beau palier dirait-on. Pas gai. Mais largement compensé par le fait de voir enfin ces deux chiffres tant attendus. 
Et au total, j'en suis -27,1 kilos, j'espère atteindre les -30 pour mes 6 mois. 

Point de vue silhouette, je fonds vraiment. Je retrouve la joie de découvrir que j'ai une taille :D 
Mes cheveux vont toujours très mal et j'ai hâte que ça s'arrête car je commence à ne plus avoir grand chose en masse... Je pense aller chez le coiffeur très bientôt.... quitte à ne plus avoir grand-chose, j'aime autant quitter cette non-coupe (j'attache mes cheveux, mi-longs, avec une pince) et j'aurai peut-être quelques conseils supplémentaires.
Le sport, là, c'est mon point faible du mois: avec la crève et l'hiver qui n'en finit plus avec ses tempêtes de neige, je n'ai guère mis le museau dehors... c'est mon objectif du mois prochain!
Pour le reste, mon confort alimentaire est toujours aussi bon et je commence vraiment à acquérir mon rythme de croisière: je parviens pratiquement tout le temps à manger doucement maintenant. 

Bref, ça roule :o)

Posté par MissMahaut à 12:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 février 2013

4 mois post-op

957569-lighted-bougie-formee-comme-numero-4-sur-un-gateau-d-39-anniversaire-gateau-est-decore-avec-le-choco

Me voilà de retour!

J'ai une vilaine grippe depuis quelques jours mais je me dois de faire l'effort de venir ici en ce 12 février! Déjà 4 mois post-op, il fallait bien fêter ça malgré la fièvre (qui semble quand même me laisser un peu de répit depuis ce matin), les courbatures et la tête dans un étau. 

Je viens vous faire un rapide bilan: c'est qu'entre les enfants malades, un très gros projet au boulot et ma propre crève, j'ai un peu délaissé la toile, mea culpa. Mais en ce jour, un peu spécial (c'est mardi gras huhu), il était temps que je repasse faire un petit tour. 

Ce matin, j'en étais à 102 kilos. Ce qui me donne une perte totale de 24,4 kilos!
Et une perte ce mois-ci de 4 kilos

Comme l'avait "prédit" mon chirurgien, la perte ralentit. J'ai même eu deux semaines complètes de palier. Je ne pensais pas que ça arriverait maintenant car j'ai encore beaucoup à perdre mais, visiblement, cela n'arrive pas forcément quand on approche de son poids d'équilibre. 

Je continue mon petit bonhomme de chemin entre petits repas auxquels je commence à m'habituer. En effet, quand j'observe ce que mangent les gens autour de moi, j'ai souvent l'impression qu'ils mangent des quantités astronomiques alors qu'en fait, ils mangent probablement moins que ce que j'arrivais à avaler auparavant. Mes quantités actuelles commencent à devenir la norme. Ma norme. 

Je n'ai toujours aucun dumping syndrome, j'imagine que je n'en aurai jamais. J'ai encore parfois cette sensation de grosse fatigue après avoir mangé trop vite, ça prend du temps à être intégré! Je fais du sport dans ma petite salle "low cost" et j'ai même eu une heure de coaching pour avoir mon propre programme personnel, j'ai hâte d'être remise sur pied pour y retourner.

Au rayon moins bonnes nouvelles: mes cheveux... La cata! Je les perds vraiment beaucoup. Comme j'ai le cheveu fin et que je n'en ai pas beaucoup, ça m'inquiète pas mal même si je sais que ça s'arrêtera tout seul d'ici quelques semaines mais en attendant, je crains d'être vraiment dégarnie... Mon chirurgien m'a donné des vitamines spéciales et même si ça n'arrêtera probablement pas la chute, ça aidera au moins la repousse. 
Je m'en veux car c'est clairement de ma faute: ces dernières semaines, j'ai vraiment négligé mon apport en protéines et je ne prenais quasiment jamais mon milk shake protéiné. Comme d'autres opérés, mon goût pour la viande a vraiment diminué et si je ne prends pas mon apport de protéines supplémentaires, je suis clairement en déficit. Shame on me. Mais en même temps, ça n'est pas paresse, c'est vraiment que je l'oublie: je me sens tellement bien, j'oublie tout simplement de le prendre. Et voilà le résultat. Désormais, je fais bien attention, en espérant que cela ne soit pas vraiment trop tard :o)

Prochaine étape: dans deux kilos, je sortirai du poids à 3 chiffres, j'ai hâte!

Posté par MissMahaut à 15:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

18 janvier 2013

Pesée hebdo - 14 semaines post-op

Penelopejolicoeur

Vendredi c'est ravioli le jour J de la pesée hebdo. Petit dessin de Pénélope pour illustrer, j'adore son style!

Ce matin, j'étais à 104,2 kilos.
J'ai donc perdu cette semaine (roulement de trompettes) 1,8 kilos
Et une perte totale de 22,2 kilos (c'est-y pas un beau chiffre?).

Pour un ralentissement de la perte de poids (comme le chirurgien me l'a prédit), c'est pas mal huhu. Il faut dire aussi qu'on a passé deux jours au pays de la souris aux grandes oreilles.... on a donc marché beaucoup (même si on a aussi bien mangé). Ou alors c'est un grand coup avant un long palier? Wait and see, je savoure en attendant.

Je savoure de manger de tout, en petites quantités, et dou-ce-ment!
C'est encore mon point faible. Il m'arrive d'avoir de gros coups de fatigue à devoir m'allonger, le souffle coupé. C'est comme si, en un instant, je ressentais la fatigue de 4 nuits blanches. Alors que si je fais attention à manger doucement, tout va bien. C'est un apprentissage qui prend du temps, ça vient, ça vient.

Je continue le sport même si j'ai décidé d'arrêter la salle de la clinique car ça devient vraiment compliqué de gérer mes horaires de boulot et le temps que me prennent les transports entre boulot, maison, salle de sport. Et comme à côté du bureau, une nouvelle salle de sport a ouvert et propose des tarifs démentiels (9,95 eur par mois pour du fitness illimité en journée!), c'est parfait! Je pourrai y aller à ma guise sur mon temps de midi sans perdre trop d'heures. Et on est quelques-uns à s'être inscrits dans l'équipe, ça sera bien convivial en plus. 

A pluche!

Posté par MissMahaut à 09:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 janvier 2013

3 mois post-op

5860103-cupcake-sur-noir-avec-3-bougies-sur-noir

Je suis souvent en retard dans mes billets mais là, j'ai fait exprès de différer mon post du vendredi à aujourd'hui... puisqu'aujourd'hui, je fête mon 3e mois de bypass. 

Ce matin, j'étais à 106 kilos.
Ce qui fait une perte cette semaine d'1,4 kilo.
Et une perte totale de 20,4 kilos! Youhouuuuu, -20!

Et je réalise aussi que je ne suis plus très très loin des deux chiffres! 

Quel bilan tirer? 

Je me sens en pleine forme (après deux semaines très fatiguantes pour les fêtes.... j'ai quand même eu un peu de mal durant ces vacances, surtout juste après 3 réveillons de Noël en enfilade... j'étais HS. J'ai pu manger et boire de tout comme tout le monde, sans jamais forcer sur les quantités mais c'était tout de même plus riche que d'habitude et après 3 jours, mon corps a dit stop, repos!)

Je continue les séances de sport dans la salle de remise en forme de ma clinique. J'ai 18 séances remboursées par la mutuelle mais après ces séances, je crois que je changerai de lieu: sa localisation n'est pas du tout facile pour moi (par rapport à chez moi et à mon bureau). Mon nouveau bureau se situe désormais non loin d'une salle qui pratique des prix incroyables! 9 à 15 eur/mois pour fitness illimité avec des cours de zumba, de step, pilates etc. Idéal! Une collègue et moi allons y jeter un petit coup d'oeil pour voir si ça a l'air sympa.

Je mange de tout, sans prise de tête en essayant d'équilibrer les choses au maximum. Je n'oublie pas mes vitamines et mes protéines. 

Une élève modèle pour le moment :o)

 

Posté par MissMahaut à 18:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

RDV chirurgien 3 mois post-op

b006usb9tc

Cette semaine, j'avais rendez-vous avec mon chirurgien pour le RDV des 3 mois post-op. C'est toujours une joie de le revoir, c'est qu'il a changé ma vie cet homme-là :o)

Il a changé d'hôpital et pour moi, ça n'est pas plus mal: fini d'attendre des heures car plusieurs patients sont prévus en même temps. Chaque patient a son propre horaire et je n'ai pas du attendre plus de quelques minutes. 

J'ai pu lui expliquer à quel point je me sens bien, lui dire que j'avais un confort alimentaire parfait. Il était très satisfait de mon état, tout roule. 

Je lui ai fait part de ce que je ressens parfois: il arrive que je ressente une énorme coup de fatigue juste en sortant de table. Trop tôt pour que cela soit un dumping syndrome d'après moi. Et je n'ai aucun autre symptôme, juste une fatigue très forte. Cela passe après 20 min. Il a confirmé que ça n'était pas un dumping mais la conséquence d'un repas trop rapide. Il est vrai qu'il m'arrive de manger trop vite quand je ne suis pas seule: je papote et je ne fais pas attention à ce que je fais. Il m'a dit que les aliments passaient trop rapidement dans l'intestin. A garder en tête ;o)

Il m'a dit qu'il était important de prendre le temps, de ne pas brûler les étapes. Il se peut qu'après 3 ou 4 mois, on traverse une période de palier qui peut durer plusieurs semaines. C'est normal et ça ne dure pas. La perte de poids devrait également ralentir. Mais ça va continuer à descendre. 

Et on a pu se réjouir, ensemble, de mes 20 kilos d'envolés...car oui, j'y suis arrivée aux -20!

Posté par MissMahaut à 11:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 janvier 2013

Pesée hebdo - 12 semaines post-op

pese-personne-carre-barbapapa

Permettez-moi, tout d'abord de vous souhaiter une "treize" heureuse nouvelle année!

Ici tout va bien, j'essaie de me remettre des fêtes de fin d'année, je suis crevée. Mais après quelques bonnes longues nuits, je me sens vraiment mieux.

Ce matin, pesée officielle:
J'étais à 107,4 kilos.
Une perte cette semaine de 900grs.
Et une perte totale de 19 kilos

Je continue mon rythme d'environ 1 kilo par semaine, c'est juste parfait. Et du coup, je me mets à espérer que je sois à -20 kilos pour mes 3 mois post-op, dans 8 jours. 

Je revois mon chirurgien la semaine prochaine et au dernier RDV, il m'avait dit "RDV en janvier, avec -20 kilos!". Il avait vu juste. J'ai hâte de le revoir!

 

 

Posté par MissMahaut à 12:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]